Après avoir fouiné pendant quelques mois sur différents blogs zéro déchets, j'ai décidé de sauter le pas également et de me lancer dans la fabrication de mes propres produits de ménage !

La lessive était dans ma ligne de mire (je ne sais pas vous, mais je suis toujours un brin étonnée de constater la quantité de machines qu'on fait tourner par mois alors qu'on n'est que deux à la maison). Et encore plus par la quantité de produits différents (pour les taches de ci, pour les tache de ça, pour le linge blanc, pour le linge coloré, l'adoucissant, etc.) qui s'accumulait chez moi.

Ça fait déjà un petit temps qu'on a abandonné l'adoucissant - OK, le linge est moins doux et il ne fleure plus bon à trois mètres à la ronde, mais honnêtement était-ce nécessaire ? J'ai jugé que non. La lessive est d'une marque écologique depuis plus longtemps encore, mais pourquoi acheter des flacons jetables et des produits aux composants plus ou moins incompréhensibles quand on peut les faire soi-même ?

La recette est plus que fortement inspirée de la lessive à l'ancienne de Luizzati [ici].

Ingrédients

  • 1,5 l d'eau
  • 60g savon d'Alep (spécial "peau sensible", acheté dans une boutique bio)
  • 40g cristaux de soude
  • 3 C. bicarbonate alimentaire
  • quelques gouttes d'huile essentielle de tea tree

Préparation

Commencer par râper le savon d'Alep (il est aussi possible d'en acheter en paillettes, il me semble).

Dans une casserole, faire bouillir l'eau. Incorporer l'ensemble des ingrédients hors du feu et mélanger délicatement avec un fouet jusqu'à ce que le mélange soit homogène. La lessive doit légèrement s'épaissir. On peut mixer le mélanger pour éviter qu'il ne fige, personnellement, j'ai zappé cette étape.

Attendre que le mélange refroidissent avant de le verser dans le(s) contenant(s) de votre choix. Initialement, je pensais utiliser les bouteilles en verre de la "passata" de tomates bio que j'achète en grande surface, mais je trouvais dommage de jeter mes bidons de lessive vides, donc j'ai décidé de leur donner une deuxième vie.

Il ne reste plus qu'à utiliser la lessive comme à son habitude ! Eventuellement, bien secouer si le mélange fige dans la bouteille, mais personnellement il n'a jamais fait plus qu'épaissir quand il faisait un peu trop frais dans la cuisine.

 

Retour à l'accueil